06 36 79 46 84

Un seul haut-parleur large bande  pour transcrire toutes les fréquences et faire de la musique…Est ce la panacée ?

Depuis toujours les puristes de la transcription ont opté pour le choix d’un seul Haut – Parleur large bande haut rendement pour reproduire la transcription sonore de leurs sources musicales, considérant que ce choix permettait une approche particulièrement réaliste et proche des timbres réels délivrés par les instruments de musique. Cette formule indéniablement présente non seulement un intérêt réel mais aussi des qualités musicales que certains jugent hors normes.

Essayons de voir les points forts d’une telle approche dont on ressent immédiatement les sensations à la première écoute.On obtient en effet une restitution naturelle et la perception d’un son libéré de toute contraintes au sein d’une image holographique juste qui se développe dans ses trois positions : Hauteur, largeur, profondeur avec une présence de l’interprétation déconcertante de naturel

A quoi sont dus ces sensations ?

Les explications peuvent se chercher autour du haut parleur, sa conception,sa technologie, sa qualité de fabrication sont à prendre en compte.

• Au puissant moteur puissant développé pour ce type de HP, dont la fabrication repose sur les concepts propre à chaque créateur qui restitue l’ensemble du spectre sonore sans rupture de timbres autour de son seul HP et en optimise ainsi la sonorité restituée.

• D’autant que le HP large bande travaille sans filtre et en tire immédiatement les avantages dans la musique qu’il transcrit. Les timbres ne sont pas altérés , corsetés ou contrariés par une succession de différents HP et filtres destinés à les maîtriser. De ce fait la rapidité sur les transitoires est inégalée et donne pleinement vie à la musique transcrite.

• Par ailleurs la transcription de la source en un seul point d’émission évite tout problème de rotation de phase lors de l’écoute et restitue une image sonore vivante qui offre à la musique une liberté d’expression dans l’espace sonore ouvert qui s’exprime pleinement alors d’une façon naturelle et juste.

• Ainsi le large bande n’altère ni ne et rompt le naturel de la transcription. Le son libéré de toute contraintes s’épanouit naturellement avec authenticité dans la pièce d’écoute. On est réellement au concert.

Une cohérence rare pour recréer la magie et la volupté de la musique.

Les esprits chagrins opposent à ce type de transcription qu’un seul haut – parleur ne peut reproduire toutes les fréquences que l’on est en droit d’attendre et de ce fait, pour un médium d’exception, des manques apparaissent dans l’aigu et dans le grave. Ou bien lui reprochent encore une focalisation délicate du point d’écoute.

Ces remarques ont pu paraitre justes dans le cas de certaines réalisations qui ne maîtrisaient pas toujours l’emploi de ce type de HP qui de plus était bien souvent placé dans un coffret conçu par des artisans du dimanche, qui lui était inadapté .

• En effet un large bande développe une pression et une puissance considérable; le rendement de 95 à plus de 100db selon le modèle du HP fait que son coffret doit pleinement le maîtriser et le canaliser pour qu’il répondre aux exigences musicales attendues. On ne peut donc pas faire n’importe quoi dans n’importe quel coffret avec ce type de HP. Conduit – on une Ferrari comme une 2CV ? (La comparaison est imagée mais le fond du problème reste bien posé).

• Par ailleurs nous sommes de nos jours conditionnés par à une transcription électronique de la musique et nos oreilles qui ne fréquentent plus guère les salles de concert ne savent plus quel est le timbre juste d’un instrument pour pouvoir en faire la comparaison. Ainsi pour du grave on attend du boum boum tonitruant alors que le grave n’est qu’un son ponctuel qui son impact posé se dilue ensuite avec les notes des autres instruments contribuant à mettre en valeur le morceau joué dans lequel il s’insère.

• On pourrait aussi évoquer la pièce d’écoute qui joue un très rôle important dans la retranscription que propose le système que nous constituons ainsi que la position judicieusement choisie pour les enceintes qui va alors prendre tout leur sens pour développer la scène sonore. Un constructeur comme OCELLIA tout en développant des solutions et un coffret original a parfaitement compris et maîtrisé ces paramètres en offrant un évent variable pour réguler les problèmes posés par la pièce. Ce qui donne un résultat « magique » avec du grave de l’aigu et tutti quanti. La jeune équipe d’ACL a développé un coffret parfaitement adapté au HP choisi avec son bi-cône d’aigu et là encore croyez-moi sur parole cela fait … de la musique.

• Il est un autre argument que les détracteurs de cette approche de la musique avancent : Le prix du Haut – parleur. Un haut-parleur large bande repose sur une fabrication particulière et est généralement entièrement réalisé à la main selon un processus quasi immuable depuis sa conception avec des matières premières de haute qualité. Dès lors son prix ne peut être comparé qu’avec des produits haut de gamme semblables et en aucun cas avec des « hauts parleurs de bagnole » bardés de filtres à moindre coût pour essayer de leur faire faire de la musique… Et à bien y regarder, si l’on veut se lancer dans la polémique du prix, au résultat final une telle enceinte de qualité n’est pas chère.

• Enfin à l’inverse des mélomanes aguerris, certains audiophiles sont très attachés au « paraître » et là leur jugement sera sans appel…. Voyons… On ne peut prendre au sérieux une enceinte qui n’a qu’un HP … alors que la plupart des enceintes du marché en ont trois et plus on monte en gamme plus ceux-ci fleurissent dans certaines marques. Un seul HP ce n’est décidément pas sérieux… (Et pourtant bien que snob on n’est pas obligé d’être sourd…)

A POINT MUSIQUES nous sommes des amoureux de la transcription large bande , même si nous admettons bien évidement qu’il n’y a pas qu’une seule forme de transcription et d’ailleurs nous constatons que la démarche d’un certain nombre de constructeurs, par des voies différentes, s’approche pour chercher à en atteindre( le graal et) la perfection.

Etre au plus près de la réalité de la musique.

Ainsi, par des chemins différents haut rendement ou bas rendement, c’est bien la même musique que cherchent à transcrire une enceinte OCELLIA ou ACL avec l’utilisation d’un large bande ou une enceinte ULTIMATE qui avec un rendement et des techniques différentes. TOUTES visent à atteindre la même réalité musicale.

C’est cette même quête qui est nôtre dans les écoutes prolongées que nous faisons tout au long de la semaine avec différents matériels.

Mais la réalité musicale qui sera la vôtre, c’est ce que vous percevrez à l’écoute du système mis en place en fonction de votre sensibilité de vos oreilles et de vos choix musicaux.

L’intérêt de l’écoute de ces deux types d’approche loin de vouloir créer la polémique est de vous aider à vous déterminer dans le choix qui sera le vôtre, car au total ( c’est vous qui allez vivre ce choix durant vos accompagnements musical ce sont vos oreilles qui vont vivre avec ce choix un certain nombre d’années…